Le terme “star-up” bat des records actuellement. C’est le cas non seulement en France, mais aussi partout dans le monde. Il semble que c’est le nouveau statut d’entreprise à la mode. Attention toutefois, vous ne devez pas simplement décider d’en ouvrir un parce que c’est la tendance du moment. Encore faut-il remplir quelques conditions. Retour sur les bases essentielles de la création d’une start-up. 

Une entreprise qui vise l’innovation

Pour commencer, savez-vous réellement qu’est-ce qu’une startup ? Ce n’est pas n’importe quelle entreprise qui souhaite proposer des produits ou des services à de simples particuliers comme c’est le ca de la majorité des sociétés. Vous pouvez entrer dans la catégorie de ces jeunes entreprises si vous visez l’innovation. 

Le concept est ici complètement différent des entreprises classiques. Vous ne pouvez vous déclarer être une start-up que si vous proposez un produit ou un service nouveau et qui pouvait changer la vie de la majorité des personnes. 

En France, comme partout ailleurs, les start-ups travaillent pour la plupart dans le domaine de la nouvelle technologie, de la santé et de la communication. Il faut avoir une excellente idée pour vous lancer dans cette aventure. 

Un statut officiel à déclarer

Bien évidemment, des connaissances en droit et en démarches administratives vous seront nécessaires pour ouvrir une start-up. Il s’agit tout de même d’un statut officiel à déclarer. 

Comme pour n’importe quelle entreprise, vous devez remplir des formulaires, procéder à des annonces légales et trouver des financements pour ouvrir votre start-up. Une bonne idée ne suffit pas. Par contre, en ce qui concerne justement le financement, LA bonne idée peut vous éviter de vous endetter. Les apports financiers, voire en nature, dans ce genre d’entreprise peuvent être versés par des actionnaires ou des investisseurs. Une start-up peut fonctionner sur fonds participatifs comme c’est la majorité des cas d’ailleurs. Ces apports devront en tous les cas être déclarés officiellement au RCS de votre région. 

Une idée qui peut se développer

Commencer en tant que start-up et viser à devenir une entreprise classique: c’est désormais le crédo des jeunes auto entrepreneurs. C’est possible! En soi, une start-up est une entreprise éphémère. C’est-à-dire qu’elle est vouée à disparaitre à un moment donné. Elle propose un produit innovant qui s’adapte aux besoins du marché à un moment donné. Quand la tendance sera passée, il y aura deux solutions: demeurer en tant qu’une entreprise classique et se développer, ou annoncer la dissolution de la start-up en question par publication légale. 

Afin de vous établir de manière pérenne sur le marché, vous devez donc trouver LA bonne idée qui pourra être développée et se pérenniser sur le marché. Il ne faut pas simplement miser sur l’innovation et la tendance. Une bonne étude de marché et une estimation de la viabilité de votre projet sur le long terme ne seraient pas du luxe avant de vous lancer. C’est d’ailleurs le cas pour tout projet de création d’entreprise. Confiez la chose à des professionnels dans le domaine: un expert comptable, un expert financier, ou encore un expert en investissement. 

Vous pouvez également aimer :